Les petits doigts en classe maternelle !

© Véronique Favre - rencontre CotCotCot-apps.com

© Véronique Favre

Rencontre #1 avec Véronique Favre, instit’ en maternelle (petite section) paris 18ème, Abbesses, qui teste 5 iPads en classe, expérimente et cherche … raconte et partage son expérience ;)

..
Véronique est une jeune femme curieuse, passionnée et passionnante. Voilà une instit’ comme on aimerait que nos enfants aient la chance d’en rencontrer tout au long de leur long cursus scolaire !
..
Compte Twitter : @Vairaunik
..
Matériel utilisé : 5 tablettes : 4 iPads 2 (16 go) + 1 iPad 2 64 go (personnel) pour expérimenter, chercher et réfléchir sur l’introduction de cet outil en maternelle).
..
..

LES TABLETTES EN CLASSE MATERNELLE… 

Depuis quand utilises-tu les tablettes en classe ? Est-ce que cela a changé ta manière d’enseigner, de communiquer avec les enfants et les parents ?
..
J’utilise les tablettes depuis février 2011, une seule tablette à cette époque. Cela n’a pas changé ma manière d’enseigner, elle s’est juste renouvelée pour intégrer le numérique… Elle s’est simplement enrichie. Je suis restée la même. J’aime toujours autant les albums (en papier) par exemple ! Cela ne change pas en profondeur ma manière d’envisager l’apprentissage mais le numérique a rendu certaines choses plus accessibles (son, images). Cela a sans aucun doute modifié ce qui se joue et s’apprend dans ma classe par rapport à avant, oui.
… Cela n’a pas modifié ma relation aux élèves, non.
Quant aux familles, oui, je partage plus «d’objets» numériques : livres, films depuis que j’expérimente l’iPad et donc, le lien école – famille qui m’est si important a sans doute aussi été modifié.
… Travailler avec des tablettes a aussi (sans doute) modifié le rapport enfant / parents : ils sont fiers de parler de ce qu’ils créent.
..
..
Peux-tu décrire en quelques mots les débuts de ton expérimentation en classe ? … Les difficultés de mise en place, les tâtonnements, les évidences ?
..
Travailler avec des tablettes a aussi (sans doute) modifié le rapport enfant / parents. © Véronique Favre

Travailler avec des tablettes a aussi (sans doute) modifié le rapport enfant / parents. © Véronique Favre

Au début, j’étais noyée dans la foule de possibilités auxquelles je n’avais pas encore accès :  comment acheter toutes ces apps pour les tester ? comment se repérer ?  Comment trouver beaucoup de temps pour s’approprier (techniquement, entre autre) cet outil ? Comment penser globalement ma manière de faire ? comment faire pour que le numérique soit NATUREL dans ma classe ?  Cela faisait beaucoup à gérer. Une seule solution = y passer beaucoup de temps, se tromper, chercher, tâtonner et faire des choix.
..
J’ai commencé en installant des apps de «consommation» : (histoires, numération, imagiers, jeux) toutes faites, puis peu à peu, j’ai construit des scénarios pour créer des contenus numériques avec mes élèves (livres, films, imagiers), j’ai approfondi mes compétences techniques de l’outil pour les mettre au service de ce que je voulais faire en classe.
..
..
Les enseignants doivent s’approprier l’outil techniquement : ainsi ils laisseront libre cours à leur créativité pédagogique. Lever ce qu’ils pensent comme obstacles pour imaginer librement.
..
Les évidences ? c’est un outil riche (ressources disponibles) et puissant pour la création et l’autonomie, dès le début.
Le travail de l’oral est facilité en classe avec la possibilité d’enregistrer, d’écouter. La technique n’est pas plus un obstacle (travail du son, de l’image, animée ou non).
..
..

BONNES ET MAUVAISES PRATIQUES…
..

Que dis-tu aux enfants lorsque tu les mets en présence de la tablette la première fois ? Est-ce que tu as un mini règlement dans la classe ?

..
Je leur dis que je travaille avec la tablette et que je vais leur montrer comment ils pourront eux aussi s’en servir pour apprendre. Je leur dis que c’est un outil qui coûte cher, qu’il faut en prendre soin et qu’il ne faut pas faire n’importe quoi avec et que ça aussi ça s’apprend.
Il y a une régulation des passages et des règles orales à respecter = page interdite : celle de la maîtresse + les règles de fonctionnement de l’appareil présentées en regroupement collectif de la classe, le contenu de l’iPad est alors vidéo projeté pour que chacun en profite.
..
..
Du côté des éditeurs, est-ce qu’il y a des pratiques qui te hérissent le poil ?
..
Les liens non protégés vers un site marchand oui … je comprends la volonté de vendre, de vivre de ses productions mais être redirigé vers un site (sans toujours savoir en sortir !) gâche parfois l’expérience de découverte des petits, bien loin de ce monde mercantile (par la force des choses).

..

..

A PROPOS DE LA COMPLEMENTARITE DU LIVRE PAPIER / NUMERIQUE…

..
Arrives-tu à faire le pont entre numérique et papier ou bien est-ce toujours des moments bien séparés ?
..
Le «pont» entre papier et numérique peut paraître artificiel … Mais oui, j’aime bien qu’à un album lu corresponde une version numérique mais ce qui m’intéresse là c’est une «lecture» autonome, une entrée plus personnelle dans l’album en question, une expérience dans laquelle les élèves peuvent se passer de l’adulte lecteur et échanger avec son binôme autour de la tablette. In fine, c’est l’expérience de la classe, la vie de la classe qui rend les deux complémentaires, c’est la manière de les vivre, au sein de ce que l’on y apprend.
«Un livre» d’Hervé Tullet permet de vivre de très beaux moments sur papier. La lecture en collectif est toujours un grand plaisir (surprise, étonnement, joie visibles !) mais se prolonge autant au coin-bibliothèque (je les vois «vivre» l’album !) que sur la tablette avec «Un jeu».
Pour les autres albums lus, travaillés, découverts en classe, ce qui m’intéresse dans la version numérique c’est le prolongement autonome qui n’empêche nullement, bien au contraire, le retour au livre papier. Les deux cohabitent en fait, sans faire en sorte dans la classe que l’un soit plus ou moins important, sans les opposer : les deux existent, les deux sont intéressants et se rencontrent pas si artificiellement donc au final puisque ma finalité c’est bien l’entrée dans la littérature de jeunesse … et pour cela permettre de vivre.
..
..

A PROPOS DES APPLICATIONS UTILISEES EN CLASSE MATERNELLE…

..
Comment trouves-tu ces applications ?
..
DéclicKids est un outil essentiel pour déclencher un achat.  Je suis à l’affût du gratuit oui, via AppsMoinsChères ou d’autres. Je n’avais pas un gros budget, ça change, je suis plus libre désormais. Je me fais une idée globale (j’aime / j’aime pas) et j’achète pour tester, tant pis si je me trompe. C’est le jeu. Je prends et je jette beaucoup. Parfois j’ai de belles surprises. Et je connais désormais les «bonnes maisons» (développeurs) donc je me jette sur leurs nouveautés !
..
Mes critères ?
- esthétique (je confesse, c’est important pour moi) ;
- les compétences visées pour les élèves : ça servira à apprendre quoi ? Ca entre / entrerait en résonance avec quoi dans ce que je fais par ailleurs dans ma programmation de classe ? ça s’intégrera comment ? ça s’articulera comment avec les Programmes ?
- autonomie de l’élève, ergonomie de l’app ;
- la possibilité de paramétrer : j’aime par-dessus tout les apps «sur-mesure», où JE peux choisir mes critères ; l’app est-elle «souple» ou pas.
..
..
Quelles sont celles que tu utilises systématiquement ?
..
- Bookcreator
- des histoires, plein, plein, plein
- natives : Photo, Video, Musique
- Tapikeo hd
- PuppetPals Doigts 10
- des alphabets, des abécédaires, des imagiers
- des apps pour travailler la numération 1,2,3 Nombres Montessori… et, en général, toute application qui propose une approche Montessori
- pour écrire ses premiers mots : la magie des mots
- des apps de dessin
- les apps des musées
- comptines, instruments, puzzles, tris : tous domaines d’apprentissage des Programmes Officiels se doivent d’être représentés
- des bonbons (TocaBoca etc.)
..
..
Est-ce qu’il y a une application que tu cherches encore ? 
..
Un abécédaire ludique et innovant en français comme Endless Alphabet ;
Une application qui permettra de jouer avec des cartes-images ou cartes-mots.
..
..
Un énorme merci à Véronique Favre pour cette « mini interview » !!! Allez vite visiter son blog – Doigt d’école- dont le contenu est riche et passionnant. 

2 réflexions sur “Les petits doigts en classe maternelle !

  1. Pingback: Trouver des applications de qualité, un jeu d’enfants ! | Pour les Petits Doigts... Appliqués !

  2. Pingback: Les petits doigts en classe maternelle ! | Must...

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s